Une perruque est un bon moyen de remédier rapidement à la chute des cheveux pendant un traitement contre le cancer. C’est une solution rapide à mettre en place, à moindre coût et qui n’est pas dangereuse pour la santé de la patiente. Les bénéfices à en tirer sont nombreux comme garder une bonne image de soi et éviter les questions de personnes trop curieuses. Les perruques médicales sont des accessoires qui permettent d’améliorer le quotidien des personnes touchées par un cancer.

Comment bien préparer et porter sa perruque suite à un cancer ?

Avant de porter une perruque suite à un cancer, il est préférable de connaître quelques détails sur son utilisation. Afin de préparer son port, il faut dans un premier temps la secouer pour lui donner du volume, l’aérer et la rendre plus naturelle. Cela va permettre à la perruque de bien se placer et d’avoir une meilleure forme.

Pour enfiler facilement une perruque médicale, il est conseillé de la placer d’avant en arrière en commençant bas sur le front et en la repositionnant deux doigts au-dessus des sourcils. Après avoir bien placé sa perruque, il faut s’assurer que les pattes de maintien soient bien situées sur les tempes et ne pas hésiter à les plaquer. Il ne reste alors qu’à la coiffer selon le style de coiffure voulue.

Comment bien entretenir sa perruque ?

Pour les perruques médicales en fibres synthétiques, il est possible de la laver à tout moment, mais le mieux étant de le faire une à deux fois par mois. L’idéal est de laver sa perruque avec du shampoing spécial, la rincer abondamment et de l’essorer dans une serviette éponge. Il ne faut surtout pas tordre la perruque, ne pas la plier et ne pas la coiffer lorsqu’elle est encore mouillée. En ce qui concerne les perruques en cheveux naturels, pour un nettoyage de bonne qualité, il est préférable de la confier à un vendeur pour un nettoyage/remise en forme (de 30 à 40 euros).

perruque cancer

Quels sont les petits gestes à éviter lorsque l’on porte une perruque après un cancer ?

Les personnes portant une perruque à la suite d’un cancer sont obligées de faire attention à de petits détails dans la vie de tous les jours. Par exemple, il est préférable de ne pas aller se baigner à la piscine ou à la plage, sauf avec une perruque très spécifique. Il est également conseillé de ne pas porter la perruque la nuit car celle-ci peut s’abîmer. D’autre part, les sources de chaleur intense sont un danger pour la perruque car elles peuvent la dégrader. Il faut donc éviter de trop s’approcher d’un briquet, d’une bougie ou d’un barbecue. En ce qui concerne la coiffure, il ne faut surtout pas utiliser de la laque car cela la salit. De même, le fait d’utiliser un sèche-cheveux, des bigoudis chauffants ou un fer à friser peut abîmer la perruque. Ces quelques pratiques à connaître permettent à la patiente atteinte d’un cancer de profiter au mieux des bienfaits de sa perruque.

La perruque est donc un excellent moyen de garder une bonne image de soi suite à un cancer. Des précautions doivent néanmoins être prises en été, certaines personnes ayant du mal à la porter en raison de la chaleur qui provoque des démangeaisons dues à la transpiration. Dans ce cas-là, il ne faut pas hésiter à utiliser un foulard ou un turban en coton.