A la différence du turban qui s’enfile sur la tête, le foulard demande à être noué. Voici quelques conseils pour apprendre à bien l’utiliser et faire ressortir toute sa féminité après une chimio.

Nouer un foulard pour le cancer

Il existe des dizaines de techniques pour nouer un foulard. Selon ses envies, il peut être noué en carré, en bandana, en catogan, en forme de fleur ou encore en rosace.

Pour apprendre différentes façons de le nouer et changer selon ses envies, n’hésitez pas à consulter la chaîne YouTube de chauve féminine qui présente sous forme de tutoriels vidéos 13 façons de nouer un foulard.

Donner du volume au foulard

Afin de donner du volume à son foulard, il existe quelques petites astuces. La première d’entre elles est tout simplement d’ajouter du volume sous le foulard. Il est par exemple possible d’utiliser dessous un bonnet ou une perruque.

Une deuxième astuce consiste à faire bouffer le foulard avant de l’attacher, en particulier sur l’arrière. D’ailleurs, dans cet esprit, attacher son foulard pour le cancer en queue de cheval va permettre d’accentuer le volume et surtout de cacher la nuque.

Une autre astuce est d’utiliser deux foulards l’un sur l’autre ce qui permet de donner du volume notamment sur le front.

Accessoiriser son foulard pour le cancer

Pour bien porter son foulard, il est également essentiel de l’accessoiriser. Il ne faut pas hésiter à porter des boucles d’oreilles ou un pendentif ce qui apporte une touche supplémentaire de gaieté à sa tenue. De surcroît, cela permet de détourner l’attention des interlocuteurs sur les accessoires plutôt que sur le haut de sa tête.

Finalement peu importe le choix de votre foulard, sa façon de le porter ou encore de le nouer. L’important est d’apporter votre touche personnelle et de choisir quelque chose qui vous plaise et vous aide à vous sentir à nouveau femme.